Climatisation

Les systèmes de climatisation nécessitent une maintenance régulière:

Tous les ans : nettoyage du circuit avec un traitement anti-bactériens et un contrôle du circuit.

Tous les deux ans : nettoyage du circuit, recharge de gaz et remplacement du filtre d’habitacle.

Les signes de faiblesse

Un mauvais entretien peut conduire jusqu’à la panne du compresseur, un élément qui coûte cher.

Trois signes caractéristiques permettent de détecter les problèmes d’une climatisation :

  • Le premier, le plus courant, est un manque évident de froid. Plusieurs pièces défectueuses, comme le filtre d’habitacle colmaté, le manque de réfrigérant ou encore le détendeur déficient, peuvent en être la cause. Il se peut aussi que le condenseur soit bouché ou que le compresseur soit hors service.
  • Le deuxième signe est un bruit métallique lorsque la climatisation fonctionne. Le compresseur est alors en fin de vie.
  • Le troisième, quand de la buée se forme sur le pare-brise lors de sa mise en marche, le déshydrateur est peut-être à changer ou le débit de l’air en sortie de buse est trop faible.

Préserver son habitacle

Le filtre d’habitacle empêche les particules allergisantes (pollen, débris, suies de gaz, poussières…) de pénétrer à l’intérieur du circuit d’air. Il est nécessaire de le vérifier et de le nettoyer, voire de le changer tous les ans ou 15 000 km en fonction de son état. Le système de ventilation aspire d’énormes quantités d’air ambiant, jusqu’à 540 000 litres par heure.

Un filtre d’habitacle usagé (en bas) peut engendrer des allergies.

Les filtres évoluent pour devenir de plus en plus performant. Désormais, le polyphénol (antioxydant naturel) est utilisé (Mann FreciousPlus), agissant comme une cage pour les allergènes libérés et en les bloquant, à plus de 98 %. Les derniers modèles sont aussi plus efficaces pour arrêter les particules fines (PM 2.5).

Valant une trentaine d’euros en moyenne, il est possible de le remplacer soi-même, à condition qu’il soit suffisamment accessible. En général, il est placé à la base du pare-brise ou au niveau de la boîte à gants.

Par ailleurs, un défaut d’entretien peut avoir des conséquences sur la santé ! En effet, la climatisation peut devenir la cause directe d’allergie. L’accumulation de bactéries, de moisissures et de champignons dans le filtre (origine de mauvaises odeurs) et dans le réservoir de condensateur peut en être la cause.

Les risques : angine, bronchite ou encore infections comme la légionellose. C’est pourquoi il est important de vaporiser du nettoyant pour climatisation au moins une fois par an. Cela se fait à l’entrée d’air au niveau du filtre.

(Source argus.fr)

Faites réviser votre climatisation chez AUTO 40 Aquitaine

Demander un devis Prendre RDV

 

attestation

Seuls les ateliers disposant d’une attestation de Capacité
sont habilités à intervenir sur la climatisation.